Présentation des formats

  • JPEG

JPEG est l’acronyme de Joint Photographic Experts Group. Il s’agit d’un comité d’experts qui édite des normes de compression pour l’image fixe (photo). Ce groupe a spécifié la norme en 1991. Le but de ce format était de créer des images qui prenaient moins de place sur un disque dur d’ordinateur que le format natif Bitmap (bmp). Ce format est compressé afin d’en réduire la taille (poids en octets). L’algorithme de compression utilisé entraîne une perte d’information plus ou moins importante en fonction du taux de compression et donc de qualité. Aujourd’hui, ce format fait parti de notre quotidien, ordinateur, smartphone, internet, photographie.

En photographie, ce format est une image (photo) issue d’un développement de fichier RAW effectué par le photographe (logiciel), soit par le logiciel interne de l’appareil photo (smartphone, compact, reflex, etc.) qui aura appliqué une série de réglages comme la balance des blancs, la saturation, réduction du bruit, contraste, accentuation, etc..). Les réglages appliqués au fichier JPEG ne sont pas modifiables ou alors de manière très minimale. Le fichier JPEG est un fichier final et non un fichier de travail. (Un fichier TIFF, PSD, etc. est considéré comme fichier de travail)

  • RAW

RAW provient de l’anglais qui signifie « brut ». Le fichier contient toutes les données enregistrées par le capteur. Ce fichier est souvent assimilé à un négatif (négatif numérique). Les données contenues dans le fichier RAW sont inutilisables directement. Le fichier RAW n’est pas une image (photo). Chaque type de RAW nécessite des instructions logicielles spécifiques pour être visionné et édité. Le format RAW est propriétaire, chaque marque d’appareil photo à son format et son type de codage et compression (sans perte).

La particularité la plus intéressante du fichier RAW est le fait que la pleine dynamique du capteur est conservée. Elle est bien supérieure aux 8 bits par couche (256 niveaux) du format JPEG qui sera utilisé comme fichier final. (Voir tableau ci-dessous) La principale différence entre le RAW et le JPEG est le niveau de codage par couche de couleur (R, V, B), ce niveau est de 8 bits par couche pour le JPEG et de 12, 14 (voir 16 pour certains Moyen Format) bits par couche pour le RAW en fonction des marques et boîtiers. (Voir également Exposer à droite)

 

RAW vs JPEG

Avantages et inconvénients RAW – JPEG

Pour mieux comprendre les avantages et les inconvénients des différents formats, je vous propose le tableau suivant :

Comparatif RAW vs JPEG

Quel format choisir finalement ?

Aujourd’hui, quasi tous les appareils photo proposent les deux formats de fichier (RAW, JPEG). Seuls quelques compacts, smartphones proposent que le JPEG, et quelques rares boîtiers (Moyen Format) proposent que le RAW.

On ne peut pas nier que le RAW offre d’énormes avantages et peut être une aide précieuse pour « récupérer » les petits problèmes inhérents à la prise de vue. Photographier en RAW ne veut pas dire qu’on peut bâcler le travail à l’acquisition (voir Exposer à droite). Une chose est sûre, la moindre imprécision lors de la prise de vue en JPEG se paye cash.

JPEG pour les débutants ? Non, les photo reporters (sports, événements) ont besoin de pouvoir envoyer rapidement des images. Le fait de travailler en JPEG permet de gagner du temps et d’envoyer à la fin d’une manifestation les images illustrant cette dernière.

Mon avis :

Les deux formats sont intéressants en fonction des besoins, chacun de ces formats nécessite d’être précis à l’acquisition (prise de vue) ! Ce n’est pas parce que le RAW offre des « souplesses » qu’il faut bâcler l’acquisition lors de la prise de vue. Il m’arrive de lire souvent sur des forums : « je fais raw + jpeg, si le jpeg est bon, je balance le raw, sinon il me sert de bouée de sauvetage ». J’aurais tendance à dire : faites l’un ou l’autre en vous appliquant pour en tirer la quintessence.

Dans ma pratique photographique, je n’ai pas la contrainte d’un photo reporter, de plus je n’aime pas le rendu proposé par le boîtier, je fais donc systématiquement du RAW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *