Pour faire suite à mon article « exposer à droite« , et pour tordre le cou aux idées reçues du genre : « Ouais avec un RAW tu as une latitude de 2EV, donc si t’es un peu sous ex c’est pas grave »…. remarque souvent entendue ou lu sur le web. Mais qu’en est-il vraiment ? Pour voir les différents impacts d’une sous-exposition, je vous propose d’analyser deux fichiers que j’ai photographiés, l’un dont l’exposition a été optimisée au posemètre et l’autre en sous exposant de -2EV par rapport au premier fichier. Pour la démonstration, je voulais de la teinte de peau à la lumière (soleil), de la teinte de peau à l’ombre, du bleu (ciel), du vert (herbe).

J’ai utilisé pour la prise de vue mon Canon EOS 1Ds Mk III et le 35mm f/1.4 L, pour la mesure j’ai utilisé mon flashmètre posemètre Sekonic L-358. J’ai fait ma première photo avec les valeurs suivantes : ISO 100 – f/4 – 1/800s (mesure compensée à +1,33EV), j’ai demandé à mon modèle de ne pas bouger pour faire le second cliché sous exposé de 2EV (c’est-à-dire à 1/3200s). Les fichiers ont juste été recadrés en 4:3 (format que j’affectionne pour le portrait).

Rappel, pourquoi optimise-t-on l’exposition ?

  • Richesse dans les nuances (offre de très beaux modelés dans les images)
  • Couleurs moins saturées et plus harmonieuses (plus facile à travailler en développement)
  • Contenance du bruit (maîtrise du bruit)
  • Usage de toute la plage dynamique du capteur
  • Grande souplesse de travail sur le fichier (dans LR par exemple)

Cas pratique

Pour commencer ce « cas pratique », je vais mettre le fichier final développé. Le développement est tel que je le fais actuellement avec mes connaissances et mes envies et à partir d’un profil linéaire (voir ici).

Photo finale (développement LR)

Petite mise au point avant de continuer, celui ou celle qui ne veut pas (ou ne peut pas) voir, je ne pourrais malheureusement pas faire plus ! Voyons tout de suite le fichier sous-exposé de 2EV dans LR avec un profil linéaire. (j’entends déjà : « ouais c’est rattrapable 😜 »)

Fichier sous-exposé de 2EV avec profil linéaire

Pour ne pas trop pénaliser le fichier sous-exposé, j’ai mis le dernier profil Adobe (Adobe Couleur) qui a une courbe gamma. C’est ce dernier fichier que nous allons utiliser tout au long de ce cas pratique. On remarque que sur cette version que l’image est moins terne

Fichier sous-exposé de 2EV avec profil Adobe Couleur

Passons tout de suite en mode comparaison des deux fichiers. Sur la gauche on aura le fichier « Sélection », fichier optimisé réglage à zéro avec un profil linéaire. Sur la droite on aura le fichier « Candidat », fichier sous-exposé avec un profil standard (Adobe Couleur).

Fichier optimisé vs fichier sous-exposé

Analysons ces deux fichiers. Le fichier de gauche est sans conteste très bien exposé, les couleurs sont loin d’être parfaites, mais suffisamment propres pour faire du bon travail au développement. On distingue très bien les détails dans les ombres (cheveux entre autres) et la couleur de peau même à l’ombre est propre. Le fichier de droite est bien sous-exposé, seules les Hautes Lumières s’en sortent à peu près. A partir des tons moyens jusqu’au dans les Très Basses Lumières on a une saturation excessive dans les couleurs, attention pas une saturation genre je pousse le curseur saturation, mais du noir dans les couleurs (ce qui détruit les couleurs). On distingue très peu les détails dans les ombres. Essayons de corriger l’exposition du fichier dans LR.

Fichier optimisé vs fichier sous-exposé avec correction d’exposition 

Les corrections à venir se feront uniquement dans le module de base, l’idée n’étant pas de faire du sauvetage mais montrer les « dégâts » liés à la sous-exposition. Donc pour la correction d’exposition, j’ai fait une correction à +1,20 EV sur le curseur Exposition et une correction de -65 sur le curseur Hautes Lumières. On a du mieux sur le fichier sous-exposé, les couleurs sont encore trop saturées. Les BL sont toujours bouchées. Apportons une correction sur les couleurs.

Fichier optimisé vs fichier sous-exposé avec correction d’exposition et correction de saturation

J’ai appliqué une correction de -35 sur le curseur Saturation. Les bleus semblent s’en sortir sans trop de mal, les verts restent chargés en noir et la teinte de peau vire au gris. Dans le cou et la partie à l’ombre ce n’est vraiment pas terrible. J’en ai profité pour un zoom 1:1. Ce gros plan nous montre que toutes les zones dans les BL sont mal en point. Que ce soit les parties dans le fond (arrière plan) ou les parties du visage à l’ombre sans parler des cheveux. Il m’arrive de lire ou t’entendre souvent : « on peut déboucher 😜 » …. Allons déboucher un peu ….

Fichier optimisé vs fichier sous-exposé avec correction d’exposition, correction de saturation et correction des ombres 

Pour déboucher, j’ai tiré le curseur Ombres à +79, histoire d’arriver visuellement à quelque chose de semblable que le fichier optimisé. Les verts semblent un peu mieux, mais la teinte de peau est définitivement grisouille. On remarque que les parties très à l’ombre (sous le chapeau), n’ont pas été récupérées, donc pas de miracle à espérer pour les TBL (Noirs). Regardons maintenant avec un peu plus d’attention. L’image de droite dans les BL est bien plus « grossière » que l’image de gauche. (cheveux, joue, cou, etc…). Pour information, la netteté par défaut que j’utilise sur le 1Ds Mk III est : gain 10, rayon 0,8, détail 20, donc bien moins que le réglage par défaut de LR. Pour bien apprécier ce problème, j’ai fait un zoom 2:1 de la zone.

Fichier optimisé vs fichier sous-exposé zoom 2:1 (cliquez pour voir en grand) 

Conclusion

Pour terminer ce cas pratique, on a bien un sérieux problème sur le fichier sous-exposé de 2EV. On peut tout juste espérer récupérer certaines couleurs, les teintes de peau ne sont pas vraiment récupérables. Je vous laisse regarder dans le ciel l’apparition de bruit numérique. On a perdu 75% de nuances, le zoom 2:1 est suffisamment parlant. Tout ce qu’on pourra faire avec le fichier sous-exposé, c’est tenter un sauvetage mais ça reste du sauvetage ! On aura perdu la finesse du « trait » et ça ce n’est pas récupérable. Le fichier optimisé permettra de travailler l’ambiance et la couleur avec une grande souplesse. Vous pouvez à votre tour faire l’expérience et en tirer vos propres conclusions.

A lire également

Partage
Commentaires