L’Exchangeable image file format ou EXIF est une spécification de format de fichier pour les images utilisées par les appareils photographiques numériques. Il a été établi par le Japan Electronic Industry Development Association (JEIDA). Ces informations sont dans les photos (fichiers RAW ou JPEG), elles sont directement écrites par l’appareil photo. L’organisation de ces données est (plus ou moins) standard.

Les photographes qui ont connu l’époque de la photographie argentique (comme moi) et qui voulaient progresser et comprendre avaient presque tous un carnet. Après chaque photo, on sortait ce carnet pour y noter les principaux paramètres de prise de vue (date, vitesse, diaphragme, etc.). Cela permettait ainsi d’analyser a posteriori les choix qui avaient été faits, une fois les photos développées et tirées.

Aujourd’hui on trouve tout simplement ces données (précieuses) dans nos fichiers JPEG ou RAW.

Comment lire ces données ?

A partir de l’appareil photo :

  • 
Mode visualisation image et la touche « Info » ou « Display » pour faire défiler les différents modes d’affichage. Les informations relatives à la prise de vue seront affichées.

A partir de l’ordinateur :

  • Sous Windows : Cliquez du bouton droit sur l’image, allez dans « Propriétés » puis sur l’onglet « Détails »
  • Sous Mac OSX : Cliquez du bouton droit sur l’image, allez sur  « Lire les informations »
  • Via votre logiciel de traitement photo (exemple Lightroom)

 

Données EXIF d'une photo dans LightroomDonnées Exif dans LR

Que trouve-t-on dans ces données ?

  • La date et l’heure à laquelle la photo a été prise.
  • Les paramètres de prise de vue (vitesse, diaphragme, sensibilité ISO, compensation d’exposition, etc…)
  • La géolocalisation de l’image (pour les appareils équipés de la fonction GPS).
  • L’identification du type de boîtier et d’objectif (y compris les numéros de séries)
  • Les informations relatives aux droits d’auteur et au copyright (si vous avez enregistré votre nom dans votre appareil)

A quoi servent ces données ?

Examiner les données Exif de ses photos va vous permettre de comprendre pourquoi telle photo est floue, telle autre est beaucoup trop claire, etc…. Certains sites de partage photos (ex : Flickr) permettent de visualiser ces données, ça permet d’analyser et de comprendre les paramètres de prises de vue qui ont été choisis par les photographes, ça peut être une piste de progression.

Données EXIF d'une photo dans FlickrDonnées Exif dans Flickr

Les logiciels de catalogage vont utiliser ces données pour permettre de classer ou rechercher les photos par date, par type d’appareil, par focale, etc… 
Lors du développement d’un reportage photo (quelques centaines par exemple) dans Lightroom, il est assez facile de synchroniser des réglages en fonction de paramètres de prise de vue. (photos prises au flash, photos prises à 3200 ISO, etc…)

Enfin ça permet (si l’auteur qui publie n’a pas supprimé ces données) d’identifier un appareil photo sur internet. En cas de vol de matériel par exemple. Je n’ai pas eu à tester pour voir si ça marche.

Les données Exif ne sont qu’une partie des métadonnées pouvant être intégrées dans une photo. En effet, il existe d’autres systèmes parmi lesquels les données IPTC, XMP, etc…

Mayor en live

Voir données Exif dans Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *