Lieux de justice du temps jadis

Le Chablais, il y a quelques centaines d’années. Comme ailleurs, de dangereux délinquants remettent en cause la paix sociale et doivent pour cela être punis. Ces voleurs, meurtriers ou sorciers évoluent dans un univers empli de signification où tout fait sens. Une fois capturés et jugés, des sites spéciaux sont réservés pour les supplicier. Ils accueillent gibets, bûchers ou simples échafauds… Ces lieux sont souvent situés à l’écart des maisons et aux confins des seigneuries, mais les gens de justice s’accommodent aussi d’une rue passante, d’un pont ou d’une place… Leur mémoire semble aujourd’hui perdue… Totalement perdue ? Pas tout à fait…

L’historien Arnaud Delerce et le photographe Jean-Marc Kuntz vous invitent à une étrange balade en quinze étapes à la recherche de ces anciens lieux de justice du Chablais. Hors des sentiers battus, voici un pont à Sciez, un replat à l’entrée d’Abondance, un oratoire à Saint-Jean-d’Aulps ou un champ à Perrignier. Ces endroits paraissent aujourd’hui ordinaires et paisibles. Si vous saviez…

Exposition temporaire au Domaine de l’Abbaye d’Aulps à Saint-Jean-d’Aulps, dès le 15 décembre 2013.
Parution du livre aux éditions du Vieil Annecy, automne 2013.

Article paru dans le messager édition Chablais du 15 août 2013. images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *